HDI-RadEye-SPRD-230x195

La détection et l’analyse de nucléides radioactifs masqués exigent des instruments d’identification des rayonnements dotés d’une sensibilité et d’une précision élevées. Le coût, le poids et la complexité de cet équipement empêchent de nombreuses équipes responsables de la sécurité et de la sûreté de disposer des outils adéquats pour gérer un scénario de rayonnements dangereux.

Grâce au nouveau détecteur spectroscopique personnel de rayonnements Thermo Scientific™ RadEye™ SPRD, l’identification des rayonnements devient accessible et abordable. Le détecteur SPRD RadEye au format de poche est un détecteur de rayonnements haute performance conçu pour exposer, localiser et identifier les nucléides radioactifs, comme les sources orphelines ou dissimulées. Tout comme le détecteur personnel de rayonnements Thermo Scientific RadEye PRD fiable, le détecteur SPRD RadEye est intuitif, robuste et fonctionne pendant 170 heures avec des piles AAA standard. Cette combinaison en fait la solution idéale pour les scénarios imprévisibles et difficiles. Avec un prix catalogue de 3 950 $, le détecteur SPRD RadEye est un moyen économique de mettre l’identification des rayonnements à portée de toute l’équipe.

Parlez à un expert : 1-800-274-4212

E-mail : customerservice.rmsi@thermofisher.com

Le SPRD RadEye offre :
  • Une vaste bibliothèque de radionucléides, notamment des matériaux classés médicaux, industriels et nucléaires spéciaux, qui peut identifier des substances sur le terrain et fournir des informations exploitables aux autorités responsables d’interventions et à d’autres organisations
  • La même conception éprouvée, robuste et portative que ses prédécesseurs RadEye, ce qui facilite son adoption par les équipes possédant une expérience préalable
  • Un coût considérablement réduit par rapport à d’autres identificateurs de nucléides sur le marché, ce qui accroît la disponibilité de cette technologie
  • Des algorithmes sophistiqués qui permettent à l’instrument de distinguer automatiquement les rayonnements naturels, les rayonnements provenant de sources bénignes (par exemple, une personne ayant fait l’objet d’un traitement médical radiologique) et les radionucléides d’intérêt potentiellement dangereux