protein-crosslinking_230
La réticulation désigne le processus de jonction chimique de plusieurs molécules par le biais d’une liaison covalente. Les réactifs de réticulation sont dotés d’extrémités réactives à certains groupes fonctionnels spécifiques, tels que des sulfhydryles et des amines primaires, agissant au niveau de protéines ou d’autres molécules. La disponibilité de plusieurs groupes chimiques au sein des protéines et des peptides en fait des cibles à des fins de conjugaison et d’étude selon des méthodes de réticulation.

Les agents de réticulation permettent d’identifier les relations avec les protéines voisines et les interactions entre les récepteurs et les ligands. Les imidates ou les esters NHS homobifonctionnels ou réactifs aux amines et les azides phénoliques hétérobifonctionnels, réactifs aux amines et photoactivables sont les agents de réticulation les plus souvent utilisés pour ce type d’applications. 

Les agents de réticulation sont également fréquemment utilisés pour modifier les acides nucléiques, les médicaments et les surfaces solides. La même chimie est appliquée pour la modification et le marquage de la surface de l’amino-acide et de l’acide nucléique. Ce domaine de la chimie appelé bioconjugaison inclut la réticulation, l’immobilisation, la modification de surface et le marquage des biomolécules.

Produits courants

Sulfo1
Disuccinimidyl2
Dithiobis3

Catégories de réticulation de protéines à la une

Réactifs de réticulation de protéines spécifiques aux amines homobifonctionnels basés sur des groupes réactifs aux esters NHS et aux imidoesters pour la conjugaison sélective d’amines primaires, disponibles en différents formats : courts, longs, clivables, irréversibles, à membrane perméable et pour différents types de surfaces cellulaires.

Réactifs de réticulation basés sur des groupes réactifs au maléimide et à l’hydrazide pour la conjugaison et la formation de réticulations covalentes 

Réactifs de réticulation homobifonctionnels propres au sulfhydryle basés sur des groupes réactifs au maléimide ou au pyridyldithiol pour la conjugaison covalente sélective de protéines thiols ou de peptides thiols (cystéines réduites) en vue de former des liaisons de thioéther stables. 

Réactifs de réticulation chimiques hétérobifonctionnels arylazide, diazirine et autres réactifs photoréactifs (activés par la lumière) permettant de conjuguer les protéines, les acides nucléiques et autres structures moléculaires impliquées dans les complexes d’interaction récepteur-ligand par le biais d’une activation en deux étapes.

Réactifs de réticulation de protéines hétérobifonctionnels pour la conjugaison entre groupes de protéines amines primaires (lysine) et sulfhydryles (cystéine) et d’autres molécules; disponibles avec différentes longueurs et types de bras espaceurs.

La ligature chimiosélective fait référence à l’utilisation de paires de réactifs de conjugaison mutuellement spécifiques. Celles-ci sont principalement utilisées dans le cadre du marquage métabolique in vivo. 

Découvrez nos différents types de réactifs de réticulation in vivo capables de s’adapter à différentes méthodes d’analyse en aval et permettant de cibler les protéines de surface ou intracellulaires.

Réactifs de réticulation carbodiimide, DCC et EDC (EDAC), pour la conjugaison de groupes carboxyles (glutamate, aspartate, terminaisons en C) aux amines primaires (lysine, terminaisons en N) ainsi qu’au N-hydroxysuccinimide (NHS) pour l’activation stable de carboxylates à des fins de conjugaison d’amines.